Traitement des kystes testiculaires sans chirurgie

http://emclinic.com.ua/uploads/posts/2016-08/1470156895_lechenie-kisty-yaichka-bez-operacii.jpg

Les kystes testiculaires, dont le traitement est déjà assez difficile, est l’une des maladies les plus courantes du système reproducteur masculin. Les difficultés sont souvent associées au fait que les hommes sont gênés de parler d’un problème aussi intime et de commencer un traitement, ce qui ne fait qu’aggraver la situation. Après tout, un kyste testiculaire peut entraîner de graves complications – jusqu’à l’infertilité masculine.

Diagnostic de la maladie

Le kyste testiculaire est un néoplasme creux et rempli de liquide de nature bénigne, qui est généralement situé dans la zone de l’épididyme. Le nom médical est spermatocèle. Un néoplasme similaire apparaît, quel que soit l’âge de l’homme. La croissance des kystes est souvent associée au fait que les canaux séminaux bloquent le passage normal des spermatozoïdes. D’abord, un œdème se produit, puis des cellules pathologiques apparaissent, qui finissent par se développer et se transformer en un corps fibreux.

Mais la cause exacte de la formation des kystes testiculaires est inconnue, bien qu’il existe des facteurs qui peuvent les provoquer. Parmi eux, les blessures, les infections, l’expansion des membranes du testicule, son épididyme ou son canal séminal.

Le diagnostic des kystes testiculaires chez l’homme se fait en plusieurs étapes. Pour déterminer le compactage dans les testicules peut être à la fois le patient lui-même et le médecin. Mais dans tous les cas, pour poser un diagnostic, en plus d’examiner un spécialiste, il est nécessaire de subir un examen complet. Il comprend la livraison de divers tests, des diagnostics par ultrasons et, dans certains cas, l’imagerie par résonance magnétique du scrotum.

Traitement des kystes testiculaires avec des remèdes populaires

La médecine alternative est celle des remèdes naturels. Ses recettes de temps immémoriaux ont aidé à guérir les formes de maladies les plus graves. Cependant, il ne faut pas oublier que le traitement sans consulter un spécialiste peut entraîner de graves conséquences. Les méthodes alternatives ne peuvent être efficaces que lorsqu’aucune intervention chirurgicale urgente n’est nécessaire. Par conséquent, afin d’éviter une intervention chirurgicale, il est important de commencer le traitement à temps, dès les premiers symptômes de la maladie.

Mais quelles recettes sont efficaces pour traiter cette maladie? Habituellement, la médecine moderne est contre les méthodes de traitement traditionnelles, mais dans les premiers stades de la maladie, certains experts eux-mêmes vous conseillent de vous tourner vers eux, car il n’y a tout simplement pas de médicaments efficaces. Le plus souvent, deux plantes sont recommandées- la mousse islandaise et le varech.

Traitement à base de mousse islandaise

La mousse islandaise est utilisée comme décoction. Pour cela, une plante sèche est broyée, versée avec de l’eau et bouillie, puis insistée et prise dans une demi-tasse de bouillon 3 fois par jour. La mousse islandaise contient une grande quantité d’iode, ce qui permet d’exercer un effet antiseptique.

Traitement aux algues (la laminaire et le varech)

En plus de l’iode, les algues contiennent également un polysaccharide (acide alginique). Il est impliqué dans le métabolisme des graisses, est capable d’éliminer les radionucléides et les métaux lourds de l’organisme. On apprécie la laminaire pour ses propriétés antitumorales. Il existe plusieurs recettes basées sur elle. En règle générale, la recette la plus simple consiste à réduire le varech en poudre est l’agiter dans un demi-verre d’eau.

La sauge (salvia officinalis)

La Salvia officinalis est devenue encore plus largement utilisée dans le traitement des kystes testiculaires. Prenez-le comme teinture plusieurs fois par jour.

Traitement à l’ortie

Parmi les nombreuses recettes populaires, la méthode de traitement des kystes testiculaires à l’ortie est devenue très populaire. Trouver cette plante n’est pas difficile. Comme médicament, une teinture fraîchement préparée de cette herbe est utilisée. Vous devez prendre ce remède jusqu’à ce que le kyste disparaisse complètement ou au moins commence à diminuer de manière significative.

Ecorce de marronnier

L’écorce de marronnier d’Inde est également une excellente alternative en teinture. Pour cela on broie et infuse dans de l’eau chaude jusqu’à 8 heures.

Oseille (rumex confertus)

On utilise plusieurs décoctions pour guérir les kystes testiculaires. Ainsi, de bonnes critiques de patients ont reçu une décoction à base d’oseille. Pour le cuisiner, vous avez besoin de racines hachées de cette plante et d’eau froide. Faites en un bouillon à prendre pendant la journée au lieu du thé en petites portions. La durée du traitement est d’au moins 2 mois.

Agrimoine (riposhka)

Lors du traitement des kystes testiculaires, les guérisseurs traditionnels recommandent également des compresses. Les plus populaires sont les compresses avec teinture de repes et de trèfle. On pense que la compresse de la reposhka élimine l’excès de liquide, réduit les canaux séminaux et favorise la résorption du kyste.

Melilot

Melilot s’est imposé positivement dans le traitement de nombreuses maladies masculines, y compris les kystes testiculaires. Pour ce faire, préparez sa décoction et appliquez-la sur la zone où se trouve le kyste la nuit. Le cours du traitement se poursuit jusqu’à récupération complète.

Pois et bière

Nous pouvons obtenir encore de bons résultats grâce une compresse de bière et de pois. Tout d’abord, les pois sont trempés dans de la bière, puis bouillis, broyés à l’état de pâte, laissé reposer pendant un certain temps et appliqués sur le point sensible pendant plusieurs heures.

Pour passer commander ou avoir plus d’informations; vous pouvez contacter nos experts au +22951856076 en ligne directe ou par WhatsApp au même numéro.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 × 30 =